retour à la page des témoignages

L'enfer de mon passé !


Mon enfance a été vraiment remplie de douleurs et de souffrances horribles… J’ai été abusée
sexuellement à l’âge de quatre et huit ans par des proches. Innocente à cet âge, je croyais
que c’était normal et que c’était le véritable amour… Mes parents, tous deux alcooliques, se
sont divorcés quand j’avais un an. J’ai vécu par la suite avec ma mère et mon frère avec mon
père. Ma maman ne savait pas vivre sans hommes. Elle s’est mariée trois fois et avait
souvent de nouveaux amants ce qui fait que nous ne tenions pas en place et déménagions
presque toutes les années. Ainsi, chaque fois que je me faisais des amis, ben hop ! On
partait ailleurs…

J’étais devenue la mère de ma mère en prenant soin d’elle. Avec ses maris, pas de chances
non plus. Ils étaient très violents... Quand ma maman était en colère pour je ne sais qu’elle
raison, elle m’arrachait des poignées de cheveux et prenait plaisir à m’humilier et m’insulter!
Mon quotidien était fait de violences, d’ambulances, de cris et de pleures mais comme j’avais
promis de m’occuper d’elle, j’essayais d’assumer cette vie et ma mère en même temps.
Malgré tout, je n’ai jamais perdu espoir.

Je crois que Dieu avait mis en moi une force de vivre et l’espoir que ma vie serait meilleure un
jour. Et je me suis accrochée à cet espoir tout au long de mes épreuves. Plus je grandissais,
plus ma vie étais remplie d’alcool, de blessures … je ne savais plus quoi faire. Un jour, mon
frère que je connaissais quasiment pas est venu nous rendre visite et m’a parlé de
Jésus-Christ. Il m’a dit « Dieu t’aime, tu es son enfant, il va te protéger ! » J’avais treize ans et
je trouvais cela trop beau pour être vrai ! Mais je me suis lancée : j’ai donné ma vie à Jésus et
l’ai accepté comme Seigneur et Sauveur. A partir de ce moment, j’avais quelqu’un pour
m’aider, dans mes plus grandes détresses. Je l’appelais au secours, allais à l’église le
dimanche, lisais la Bible, priais… c’était mon ami !

Mais mon frère (jeune converti à cette époque) avait oublié de me dire que Dieu m’aimait
TELLE QUE J’ETAIS !!! De mon côté, je faisais tout pour être parfaite et naturellement, c’était
impossible ! Finalement, j’ai abandonné. J’ai laissé Dieu, car je n’arrivais pas à être parfaite.
Dix années se sont passées. Quand les temps étaient durs, je priais et je criais au Seigneur :
« J’en peux plus, que dois-je faire ? » et je pleurais de toutes mes larmes. Une paix
m’envahissait à chaque fois et je trouvais la force de continuer. Pendant ses dix années sans
Dieu, j’ai perdu ma maman d’un cancer. Mon père de sang est mort deux ans plus tard d’un
cancer également. Pour ma part, je me suis mariée et nous avons eu deux enfants. Mais,
même si j’étais mariée, je n’étais toujours pas bien. Alors, je travaillais très dur.

Je pleurais beaucoup et je suis tombée dans une dépression très profonde. C’est alors que
j’ai rencontré des musulmans. Ils me parlaient du Coran et se montraient très gentils avec moi.
Je me sentais aimée. Je les ai accompagnés dans une mosquée. Eux me disaient que j’avais
la mauvaise foi ! Jésus-Christ étais un prophète et non le Fils de Dieu. Ouhla !!! C’était la
goutte qui a fait déborder le vase…. J’en pouvais plus… Même si je m’étais éloignée de
Dieu, il était pour moi ma source d’espoir !!! Finalement, je ne savais plus où j’en étais. Ces
musulmans essayaient de me convaincre que j’avais tout faux !! Et le pire c’est que je les
croyais ! Je pensais qu’ils m’aimaient et je ne voulais pas les décevoir. J’ai annoncé à mon
mari que je voulais divorcer et me convertir à l’Islam ! Mon mari a commencé à me dire que
j’étais devenu complètement folle ! Mais, bornée comme je suis, je lui ai répondu : « Non, pas
folle ! Mais je veux être heureuse et je veux connaître la vérité et je pense que le Coran est
juste ! »

Un jour, avec un ami musulman nous nous sommes rendus à la mosquée… C’était le moment
que je récite les phrases prévues pour devenir musulmane ! On m’a donné des feuilles tirées
du Coran. C’est Jésus qui parlaient en disant : « Après moi viendra Mohamed. » Quand j’ai lu
ses feuilles, je n’ai pas retrouvé le mot Mohamed et n’ai vu que celui de Jésus, Jésus,
Jésus… Et là, mon cœur a tremblé…. J’étais perdue et ne savais plus où était la vérité ! J’ai
lâché ses feuilles et j’ai dit au musulman que je voulais encore y réfléchir ! Je suis rentrée chez
moi et j’ai téléphoné à mon frère pour lui expliquer ce qui m’arrivait. Mon frère étais calme et
m’a simplement dit : « Ecoute Angélique, demande au Dieu de vérité de te répondre ! Et il te
le dira ! Sois en sûr ! ». C’est ce que j’ai fais. Je me suis mise à genou. J’ai pleuré, pleuré et
j’ai imploré Dieu de me dire la vérité concernant Jésus. …et là, une lumière est descendue sur
moi ; une paix incroyable est entrée en moi… Et là, j’ai su que mon cœur savait la vérité !
Jésus est bien le Fils de Dieu !!! Depuis ce jour, je marche à la suite du Seigneur
Jésus-Christ. Il est mon Sauveur et Seigneur. Il est mort pour moi sur la croix ! Et pourtant il est
VIVANT car Dieu l’a ressuscité !!!

Depuis ce jour aussi, le Seigneur a ouvert en moi une source d’espoir inépuisable. Il guérit
mon passé tout en douceur et me redonne une juste image de moi-même, là où le mensonge
avait pris place. Il panse les blessures de mon passé et me redonne une valeur, de la dignité,
de la pureté. J’ai la grâce de découvrir petit à petit mon identité, ma personnalité, des
nouveaux repères. Retrouver de la stabilité, c’est merveilleux ! Mais ma plus grande joie, c’est
que je ne serai plus jamais seule ! J’ai le meilleur guide de toute la terre. Dieu est devenu pour
moi un papa, une source d’amour que j’apprends à connaître et que je veux continuer à
découvrir de plus en plus. Il m’a aussi donné une famille spirituelle, des frères et des sœurs
qui me soutiennent chaque jour. Ils sont devenus pour moi de vrais amis. Le Seigneur m’a
donné la joie d’être VIVANTE !



Angélique
http://www.unisenjesus.com
angelique@unisenjesus.com