retour à la page des témoignages

Qui donc peut être sauvé?

" Qui peut donc être sauvé ? " Jésus les regarda, et leur dit : " Aux hommes cela est
impossible, mais à Dieu tout est possible ". Matt. 19 : 25,26

Mon prénom est Nadia. Je suis née dans une famille musulmane marocaine en Belgique
et j'ai 28 ans. Mes parents sont très ouverts, c'est pourquoi, jamais je n'ai été forcée à
quoi que ce soit par rapport à la religion musulmane.

Pourtant, j'avais soif de Dieu dans ma vie et je cherchais souvent à me rapprocher d'Allah.
Il m'arrivait de le prier mais mon coeur était froid et surtout, je ne le craignais pas et je ne
réalisais pas le poids de mes pêchés. J'étais comme beaucoup d'autres, je comptais sur
la miséricorde d'Allah pour être pardonnée et je pêchais sans le savoir. Ma devise était :
je ne suis pas mauvaise, je ne fais de mal à personne, je n'ai pas d'ennemis, je ne vole
pas. Il est vrai que je n'étais pas mauvaise, mais au fil de mon existence, mes pêchés se
sont accumulés et j'ai commencé à faire des choses qui me condamnaient de manière
certaine vis à vis de Dieu.

Je pense que Dieu a choisi ce moment pour se révéler à moi, à savoir ce moment où je
pouvais prendre conscience du poids de mes pêchés. Je vivais une période trouble alors
qu'en principe, une nouvelle vie devait commencer pour moi : j'avais quitté le foyer familial
et j'étais indépendante.

A cette époque, un frère (Que Dieu le bénisse) me parlait de Jésus. Je trouvais cela
agaçant et j'avais hâte que ces discussions prennent fin. Mais ce frère me dit " Cherche et
Dieu te répondra ". J'acceptais donc de chercher. J'ai passé beaucoup de temps à lire
mais les arguments se valaient dans chaque "camp" : les chrétiens et les musulmans.

De plus, j'ai découvert de nombreux sites islamophobes dont les propos étaient souvent
proches du racisme.

Toutefois, depuis que j'avais accepté de chercher, quelque chose m'empêchait de vivre
comme avant. C'était comme si, inconsciemment, j'avais fait un pas de trop vers quelque
chose et je ne pouvais plus reculer.

Mes questions se multipliaient, et toujours pas de réponses ???

Alors, je me suis dit " Ok, je vais commencer à lire la Bible, c'est le meilleur moyen de
savoir ". Quand j'ai pris la Bible, j'ai eu le sentiment de commettre un pêché et quand j'y
repense aujourd'hui, cela me fait rire car c'est la parole de Dieu et même le Coran le
reconnaît.

J'ai donc commencé à lire et Dieu me donnait des réponses à travers ces lectures mais je
ne voulais pas accepter ces réponses, je ne pouvais même pas les comprendre. Ensuite,
j'ai décidé de prier et j'ai demandé à Dieu de me donner la vérité. Mon coeur a
commencé à s'ouvrir et c'est à partir de ce moment, que Dieu, a enfin pu mettre dans mon
coeur la seule et unique vérité.

Au mois d'août 2003, je me suis rendue pour la première fois dans une église. J'étais
surprise car elle ne ressemblait pas à ce que j'avais déjà pu voir ailleurs. Elle était
modeste, petite et les gens y chantaient en tapant des mains et en célébrant Dieu avec
joie. Le message du Pasteur m'était destiné. Non, pas que ce Pasteur savait qu'une jeune
musulmane allait venir dans cette église ce jour là, mais Dieu lui le savait et il me parla. Il
me dit ce que j'avais besoin d'entendre. Et juste avant la Sainte Cène, je priais et dis "
Voilà, je t'accepte Jésus comme mon sauveur ". J'ai alors participé à la Sainte Cène, j'ai
ressenti une grande paix et quelque chose qui pénétrait en moi. J'ai prié par la suite pour
le pardon de mes pêchés et Dieu m'a pardonné car Jésus a payé pour mes fautes.

Je veux vous dire que la joie et la paix n'arrivent pas tout de suite. Surtout pour nous qui
venons du monde musulman, nous sommes fortement liés par cet esprit islamique qui
mêle culture et religion.

Après avoir accepté Jésus, il est vrai que mon coeur était dans la joie mais je suis passée
par de nombreuses épreuves. La première a été la rupture avec ma famille. Je n'aurai pas
pu supporter de leur mentir et je leur ai annoncé ma conversion. Ils étaient très mécontents
et m'ont fait savoir qu'ils ne désiraient plus me voir.

D'autres épreuves sont arrivées et je vivais une terrible oppression. Dans ces épreuves, le
Seigneur m'a enseigné, m'a fortifié car pour chaque épreuve, il avait déjà une solution.

Il m'a aussi appris à combattre l'ennemi. Je pense que cela a été la lutte la plus dure à
livrer car Satan était très en colère.

Quoi qu'il en soit, je suis là et le Dieu vivant m'accompagne. Alléluia, je ressens tellement
de joie quand je pense à cette victoire complète de Jésus.
Tout cela s'est passé en l'espace de 4 mois !! cela veut dire que Jésus a accompli un
travail énorme en moi. C'est un merveilleux miracle.

J'avais tellement hâte de sortir de cette oppression que je priais le Seigneur pour qu'il
m'enseigne, encore, encore, encore !! Le Seigneur était là, il attendait que je lui demande
car sa main était tendue pour me donner. Je voulais savoir qui il était, ce Jésus qui nous
avait sauvé, comment l'aimer comme il nous aime ? Il m'a révélé sa nature, et je n'ai
qu'une seule envie, c'est de lui ressembler tellement il est parfait en toute chose.

Mes parents sont revenus vers moi. J'ai trouvé la paix et la joie de Jésus. C'est une paix
qui donne de l'assurance.

Je suis passée par les eaux du baptême le 18/01/2004. Jésus, tu es celui qui m'a
pardonnée, qui m'a purifiée, qui a guéri mon coeur de toutes ses blessures, de toutes ses
faiblesses. Je veux louer ton nom à chaque instant et te remercier car comme, tu m'as
sauvée, tu viendras aussi chercher d'autres brebis égarées.
Que toute la Gloire te revienne !


Nadia
www.m3ana.net

Nadia